Après une école de commerce et un début de carrière extrêmement prenant dans le secteur des fusions & acquisitions, j'ai décidé de prendre un congé parental pour m'occuper de mes trois enfants. Cela n'a pas été un choix facile, car la société valorise assez peu ce travail, caché, peu reconnu, et pourtant si beau. J'ai beaucoup évolué pendant cette période, à l'école des petits et de leur rythme, aussi par les liens sociaux qu'ils m'ont permis de nouer, autour de la question de la parentalité responsable et éclairée. Cette phase de ma vie m'a aidé à mieux comprendre la croissance de l'humain et la manière dont un adulte peut accompagner la croissance du potentiel d'un enfant.

Pour mieux accompagner les enfants dans leur parcours de développement humain et scolaire, je me suis formée à la pédagogie Montessori, que j'ai trouvée lumineuse et pragmatique. J'ai eu la chance d'être sollicitée par un groupe de parents pour participer à leur équipe de fondation d'une école hors contrat basée sur cette pédagogie. A cette occasion j'ai pu défendre la liberté d'entreprendre dans le domaine scolaire, ce qui n'est pas une mince affaire en France aujourd'hui, car ces projets ne bénéficient d'aucune aide financière. Nous avons donc œuvré, en équipe, pour équilibrer le projet, recruter des personnes compétentes, salariées et bénévoles ; afin de pouvoir le proposer à une diversité de familles, qui chaque année sont plus nombreuses à y adhérer. 

J'aime la liberté, et en particulier la liberté d'entreprendre, et j'ai la chance d'accompagner au sein d'une coopérative d'activité et d'emploi de nombreuses personnes qui ont fait le choix de la création d'entreprise. Cette expérience professionnelle me nourrit énormément car j'y suis témoin de parcours professionnels riches et variées, et de la recherche de l'autonomie financière, à travers le choix de l'indépendance. C'est aussi l'occasion pour moi de contribuer à créer des liens d'affaires et de solidarité entre les personnes et les activités, pour renforcer la sécurité du parcours entrepreneurial souvent confronté à la solitude. 


La question du sens du travail, de l'activité humaine est au cœur de mes préoccupations, aussi je me suis engagée de manière bénévole dans l'animation et la promotion d'un parcours de réflexion, pour adultes, sur le sens du travail. Cette expérience a été très riche en termes de formation, et d'accompagnement au partage entre les personnes sur leurs expériences. 


Mon engagement politique est tout récent, mais il s'inscrit dans une profonde continuité avec mes engagements précédents et ce qui me tient à coeur.  Par cet engagement, j'aimerais participer, contribuer à construire, en lien avec d'autres, une société plus juste, plus humaine, attentive à chacun et à tous.