9 - Restaurer la liberté d'expression

Le secteur de l'information semble offrir une grande diversité de pensée et d'opinion, en réalité, la pluralité d'opinions a quasiment disparu, et la liberté d'expression est de plus en plus réprimée.

Pour la formation de nos esprits et notre liberté d'opinion

  • Nous considérons aujourd'hui que le « politiquement correct » a envahi les médias et la pensée de nos concitoyens. Il faut avoir du temps et de la ressource de nos jours pour échapper à la consommation facile des mêmes « Unes » qui se retrouvent partout !

Le pouvoir des médias, des analyses rapides et la force des « petites phrases choc » interdisent souvent l'accès à un débat de fond, à une profondeur de réflexion et d'échange qui demandent du temps et une information complète.

  • Nous nous élevons contre le formatage des esprits, que ce soit à l'école, ou dans les médias : il nous semble important de construire, recréer peut-être, un système d'information axé sur la recherche de la vérité, et qui puisse représenter l'opinion dans toute sa diversité, sa pluralité.

Pour notre liberté d'exprimer nos opinions

Pour ce faire, nous devons garantir la liberté d'expression, qui est un droit fondamental : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme » (Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen d'août 1789).

C'est un juste équilibre à retrouver entre la liberté d'expression et le respect auquel chacun a droit.

Un glissement s'est produit depuis les années 1990, et la justice réprime de plus en plus sévèrement le politiquement incorrect. Nous pensons notamment aux lois dites « mémorielles », qui déclarent, voire imposent, le point de vue officiel d'un Etat sur des évènements historiques.


Pour la recherche de la vérité au service de la liberté !