.. après des années de laxisme, il s'agit d'assurer la sécurité de nos compatriotes et de combattre l'islamisme.

La France tient sa solidité et sa grandeur du fait qu'elle est un Etat-Nation. Aujourd'hui, le "sens de l'Etat" est fragilisé chez beaucoup de nos concitoyens, car l'Etat est devenu synonyme d'administration pesante. La Nation est également fragilisée, parce qu'elle est en train de se fractionner en une multitude de communautés. 

Le seul véritable enjeu de ces élections est de refaire de notre Nation une seule communauté solidaire et de redonner à la France un État centré sur ses responsabilités essentielles. Il s'agit de refaire de notre pays un Etat souverain, maître de ses décisions et capable de se doter des moyens nécessaires à les mettre en œuvre et à les faire respecter.  

Pour être au service de la personne, nous pensons que L'Etat doit se recentrer sur ses missions et responsabilités essentielles. Nous pensons que l'intervention de l'Etat doit se situer au niveau où aucun autre corps intermédiaire d'échelon inférieur ne peut le faire. Notre projet pour un Etat français fort :

  • Redonner à la France un rôle clé en matière de politique internationale : nous concevons la France comme une puissance internationale clé, puissance d'équilibre, et de protection des minorités. Pour en savoir plus ..
  • Redonner à la France ses capacités de défense et d'intervention. Pour en savoir plus...
  • Revivifier le système judiciaire fragilisé, pour assurer la sécurité intérieure et restaurer le sentiment d'appartenance à la Nation. Pour en savoir plus...

Nous sommes très attachés au respect des libertés fondamentales: liberté de réflexion, liberté d'expression et liberté d'action. L'action de l'état ne doit pas être intrusive, elle doit respecter la vie privée des citoyens. Pour se faire, l'Etat doit se restreindre à soutenir et favoriser l'action des corps intermédiaires: les familles, les associations, les entreprises, les syndicats, ... qui agissent au plus proche du terrain.

  • L'Etat doit porter son attention vers les plus pauvres et les plus fragiles d'entre nous: 

La solidarité nationale doit permettre à la France d'être fidèle à sa vocation : la protection des plus fragiles. C'est dans cette optique que nous demandons que soit mis en place un grand plan de lutte contre la pauvreté pour faire face à l'accroissement rapide et massif de ce fléau dans notre pays.

C'est dans ce même souci qu'il nous apparaît fondamental de renforcer la place des corps intermédiaires dans la vie sociale et particulièrement la place des organisations représentatives des salariés dans le dialogue social. Elles sont le garant de la capacité des travailleurs à se faire entendre (voir 8. A libérer les entrepreneurs et les familles...).

  • L'équilibre Etat- Collectivité Territoriales doit être repensé.
Les Français réclament plus de proximité avec des élus en moins grand nombre et plus de capacité à influencer la sphère politique. Redonner à tous le sentiment d'appartenir à la communauté politique, est une condition indispensable à la reconstitution de notre Nation. Cela ne se fera pas sans : mettre fin à l'organisation centralisée de l'Etat, en favorisant les expérimentations locales. Pour en savoir plus...



Pour un Etat fort, mais à sa juste place, au service des libertés fondamentales !