Sur l'Europe, nous avons une position à la fois ancrée et pragmatique.

Nous pensons que pour faire un « NOUS », les différents « JE » doivent être bien identifiés et différenciés ; que la collaboration porteuse de sens et de bien, entre personnes ou entre Etats, n'est pas favorisée par la fusion indifférenciée, mais bien par la complémentarité intelligente d'individualités ou de nations distinctes et différentes : l'unité dans la différence.

C'est pourquoi nous souhaitons à la fois :

- Une France qui s'assume, forte, différenciée dans ce qui fait ses spécificités, et souveraine.

- Une Europe pragmatique, capable de se réformer par une concertation entre les partenaires. Il ne s'agit pas de casser ce que nous avons fait ensemble au sein de l'Union Européenne jusqu'à présent, mais de l'adapter.

Pour la France : nous souhaitons remettre les choses dans le bon sens : ce n'est pas d'abord l'Union européenne qui est nécessaire à la France, mais la France qui est nécessaire à l'Union européenne.

- Donner le pouvoir de décision et d'orientation aux Chefs d'Etats et de Gouvernement.

- Rétablir la primauté du droit national sur le droit européen.

Pour l'Europe : nous souhaitons des modifications significatives, un changement de modèle.

- Concentrer l'action de l'Union Européenne sur les questions stratégiques : protection des frontières extérieures, lutte contre le terrorisme, engagement dans la bataille du numérique, investissement massif dans les biotechnologies, financement des grandes infrastructures.

- Transformer la Commission européenne en secrétariat général chargé de mettre en œuvre la politique décidée par les conseils des chefs d'Etat et de Gouvernement.

Le principe que nous défendons est toujours le même : laisser à la responsabilité des Etats souverains tout ce qui peut être décidé et orchestré à leur niveau, et n'intervenir au niveau européen, en support et en protection des Etats, que lorsque c'est nécessaire de le faire au niveau supra national.

Pour une Europe protectrice, fidèle au principe de subsidiarité !