1 - referendum d'initiative populaire

Le referendum d'initiative populaire permet, sur saisie par le peuple, d'obliger le pouvoir en place à faire un referendum sur un sujet donné, dont le résultat s'impose à tous, responsables politiques compris. En France, le seuil de déclenchement du referendum d'initiative populaire, pourrait être de 500 000 signatures d'électeurs. Ce système est déjà en place dans de nombreux pays, le plus connu étant la Suisse, avec de réelles avantages sur notre système actuel. 

Entre la collecte des signatures et le referendum, il se passe en Suisse 18 mois à 2 ans. Ce temps, durant lequel le respect de l'égalité des temps de parole entre partisants du "oui" et du "non" est respecté, permet à chacun de se faire un avis, loin du tumulte médiatique. De plus, l'expérience montre que les votants le font avec un bon sens, avec leur expérience personnelle, hors de toute considération partisane. 

En France, ce système permettrait de diminuer le poids des partis politiques sur les élus, de créer du débat sur des sujets aujourd'hui taboo et que le pouvoir en place ne veut pas aborder. Il est vecteur de paix sociale car il permet un débat de fond et il réimplique le citoyen dans le politique, lui permettant d'exprimer pacifiquement son mécontentement, je dirais même de manière constructive. 

Enfin, il peut s'appliquer aussi bien au niveau national qu'au niveau local (région, commune)